A propos

Jeu. 19

Témoignages Distributeurs

Alex Saint Charles, Manager (Ris Orangis)

J'ai connu forever en 2001,grace a une amie qui m'a invitée a une présentation d'opportunité d'affaire, et jai tout de suite commencé à développer le concept,car je connaissais le principe. Apres avoir consommé la pulpe d'aloes j ai pu régler mes problèmes de transit intestinal et cutané,et en plus en tant que sportif ,je cherchais des produits naturels afin d'etre au top de la forme. Ces résultats m ont aidé à me constituer une base de clientéle pour le suivi, de programme minceur, prise de masse musculaire , et remise en forme, ce qui à boosté mon affaire en me propulsant manager au plan marketing. Aujourd'hui je génére des revenus intéressant, en sachant qui n'ya pas de limite dans ce qu'on peut gagner.


 

Jean-Robert Dibobe, Manager

Ancien élève de l' ISIC (Institut Supérieur International de commerce) d' Issy les Moulineaux , j'ai toujours voulu créer ma propre affaire ,seulement pour ça, il faut un minimum de capitaux , et j 'en avais pas! Quand j' ai découvert le marketing de réseaux en 2001, invité par une amie, je me suis dit : "ça , c'est fait pour moi " : le créneau très porteur , l'investissement de départ modique...! Je me suis lancé tout de suite , travaillant à mi-temps et d' arrache -pied ,je suis passé Manager après une année de travail ! Aujourd 'hui , notre groupe est représenté un peu partout dans le monde , aux philipines , en Chine , en Afrique et en Europe .Avec cette activité , j'ai le temps de m'occuper de mes enfants et donc une qualité de vie extraordinaire !


 

Antoinette Belemo, Manager

Je suis aide-soignante depuis douze ans, mère de sept enfants, quatre gars, trois filles et quatre petits-fils. J’ai toujours travaillé d’arrache-pied pour subvenir aux besoins de ma famille. Mais entre mon travail et les transports en commun, je ne voyais pas grandir mes enfants. C’est pourquoi je cherchais une solution qui me permettrait à la fois de payer mes factures et d’être présente dans notre vie de famille. C’est lors d’un salon de vente directe à la porte Maillot que j’ai rencontré mes futurs parrains Forever, en septembre 2000. À l’époque j’étais déjà dans une affaire de marketing de réseau, mais lorsqu’ils m’ont présenté les produits Forever avec l’Aloès et le plan marketing propre à cette société, j’ai tout de suite vu que c’était bien plus intéressant pour moi. Et puis, je suis africaine, et Forever est implanté partout à travers le monde, y compris en Afrique. J’ai compris qu’il me serait possible de développer le business dans mon pays d’origine, d’autant que les africains sont habitués à se soigner avec des produits issus de la nature. Avec les produits Forever, je savais que je pourrais leur apporter une solution bonne pour leur santé. En 2001, je me suis payée mon billet d’autocar pour aller au Rallye Européen qui se déroulait en Angleterre au stade de Wimbledon, et là j’ai été frappée par la présence de tous ces Distributeurs venus du monde entier, même du Japon. J’ai également été subjuguée par le charisme de Rex Maughan et sa simplicité. Et puis il y a eu les énormes chèques du Profit Sharing, et lorsque j’ai vu ce jeune Distributeur Allemand d’à peine trente ans recevoir un tel bonus, ça a été le déclic. Je me suis dit : “s’il peut y arriver, je le peux aussi”. Depuis septembre 2003, je gagne le double de mon salaire d’aide soignante. Mais attention, ne croyez pas que l’on peut gagner sa vie comme Distributeur en restant chez soi devant la télé, il faut quand même travailler, mais à ses heures, à son rythme et ça c’est vraiment appréciable. Toute ma gratitude à André Poli et Joelle Bonnefoy, mes parrains up-line, ainsi qu’au couple Alvès qui est un exemple de dynamisme. Également mes remerciements à mes parrains Helena et Wing qui, à leur façon, m’apportent leur soutien.


 

Nicole Amane, Manager Senior

C’est en juillet 2001 que j’ai connu la société Forever Living Products par ma voisine. Au début, j’étais surtout intéressée par les produits à l’Aloe Vera. Ayant eu de bons résultats sur ma peau, je vis que je pouvais avoir confiance en ces produits, et je me suis mise à les conseiller à mes copines. Étant donné que j’ai travaillé en institut de beauté, j’ai bien vu la différence, entre les résultats obtenus avec les produits Forever, et d’autres gammes de produits que je connaissais. Ce n’est qu’au bout de deux ans d’utilisation que j’ai décidé de saisir cette opportunité en développant cette affaire. Cela n’a pas toujours été facile, mais comme je suis une personne très déterminée, j’ai tout de même réussi à développer mon affaire tant en France qu’à l’étranger. C’est ainsi qu’en juin 2003, devant le développement de mon équipe au Sénégal, je dus prendre une décision importante : chercher à me qualifier Manager, et 5 mois plus tard, c’était fait ! À partir de cet instant, je me suis fixée un autre objectif : me qualifier Manager Senior, et voilà le résultat en juin 2004 ! Ma confi ance en FLP et ma détermination ainsi que les résultats obtenus m’ont amenée à me fixer toujours de nouveaux objectifs. Je tiens à remercier tous mes Distributeurs pour la confiance qu’ils m’ont accordée, pour leur engagement et leur travail, particulièrement Madame Thérèse Mbgaguide mon 1er Manager et toute son équipe du Sénégal, pour le bon travail qu’ils ont fait. FÉLICITATIONS ! Merci également à tous les Distributeurs de France, du Cameroun, du Bénin et de la Côte-d’Ivoire. Je remercie mes Up- Line Jöelle et André Bonnefoy qui m’ont apporté leur soutien au moment de ma qualification, Helena et Wing Ly sans oublier le couple Amissah. Je remercie également ma soeur Rosalie Vanney qui m’a toujours soutenue depuis le début dans cette aventure. Je vous remercie tous de tout mon coeur. Bon succès a tous !


 

Rudy Langlet, Manager Senior

De formation commerciale et traditionnelle je voyais d’un mauvais œil l’industrie du Marketing de Réseau. Pendant 1 an et demi j’ai pris le temps de regarder d'autres faire. C’est lorsque j’ai constaté que des personnes que j’avais rencontré étaient passé de de 0 à plusieurs milliers d’euros de revenus mensuel que j’ai réalisé que tous les efforts que je donnai dans ma profession ne m'apportaient rien d’autre que de la gloire personnelle ... j'ai fait le pas et je me suis lancé. Aujourd'hui je ne regrette absolument rien. Je développe désormais cette activité à plein temps et j'ai fait le choix de vivre libre et indépendant.


 

Joëlle BONNEFOY et André POLI, Manager Diamant

Plutôt que de vous répéter « les 7 secrets du succès », ou « les 12 clefs de la Réussite », je préfère vous livrer quelques réflexions à coeur ouvert sur ce voyage avec Forever et mon ressenti sur notre merveilleux métier. Quand je me retourne sur nos 12 années d'activité (dont 9 à temps complet) ça ressemble quand même à un beau conte de fée. Quand j'ai signé l'Agrément FLP en 1994, nous n'étions pas encore mariés et l'opportunité FLP est tombée entre nos mains, un peu comme une « baguette magique » mais nous ne savions pas encore à quel point elle allait transformer nos vies. Pourtant, nous en avions bien besoin : André, électronicien recyclé en charpentier s'était vu rattraper par le chômage, et son avenir était bien obscur, quant à moi, malgré un salaire supérieur à la moyenne dans l'Administration, je devais m'accommoder d'un logement plutôt « bas de gamme » sans jamais avoir suffisamment de congés et d'économies pour faire les grands voyages dont je rêvais. Dans les premiers mois de notre activité FLP, nous étions très enthousiastes évidemment, mais nous ignorions tout du fonctionnement du Marketing de Réseau, et comme à cette époque en France il n'existait aucun livre explicitant les Techniques de Réseautage, nous avons agi comme des enfants naïfs en faisant beaucoup d'erreurs grossières et d'expériences inutiles pour très peu de résultats durables. Il faut y croire vraiment Nous aurions pu alors jeter aux orties cette « histoire d'Aloès » comme nous conseillaient certains amis et comme beaucoup d'autres Distributeurs l'ont fait. Mais nous avons persévéré car nous avions la conviction, une croyance quasiment spirituelle, que cette Affaire était bonne pour nous et que nous pouvions réussir. Etre en accord avec ses « valeurs » Malgré les inévitables difficultés que nous traversions, plus nous avancions dans cette activité, et plus nous nous sentions épanouis et galvanisés par la jouissance de travailler pour nous-mêmes, tout en étant reconnus dans un rôle social valorisant et complètement « branché » sur les « valeurs » auxquelles nous étions déjà attachés dans notre éthique de vie. Désormais, nous devions simplement les confronter aux réalités de ce business simple mais pas toujours facile. Il y avait donc du « challenge » dans l'air, et pour qui veut progresser dans sa vie, Forever c'est « pain béni ». Et s'engager à fond C'est ainsi que nous avons délibérément choisi notre destin avec Forever, en décidant de nous engager à fond, et pour être plus libre, nous avons corser le défi en brûlant nos vaisseaux «Sécurité » : André a oublié les CDD et l'assistanat social sclérosant, quant à moi, j'ai négocié un départ de mon Administration. Et bien franchement, je crois que notre évolution dans l'activité aurait été très différente si nous n'avions pas pris ces décisions. Car, dès lors, nous n'avions plus droit à l'échec, et nous devions focaliser toutes nos énergies, sans douter et sans faiblir, pour relever cet étonnant défi « Réussir en aidant les autres à réussir ». Un merveilleux programme de vie, mais qui semble encore, pour 80% de la population, trop beau pour être vrai. Un Business de Service... et de Coeur Nous avons vite compris que l'esprit de Service était indispensable à l'exercice de ce métier. En effet, côté clientèle, le Service personnalisé - écoute, information, conseil, suivi - apporte une plus value essentielle à notre produit, mais demande du temps et du dévouement. Et pour bien fidéliser nos clients, il faut parfois faire des prouesses: des déplacements longs voire coûteux pour une recette aléatoire ou insignifiante ou bien courir à la Poste avant la fermeture pour envoyer une pulpe en urgence (et une seule !). Côté Réseau, avec nos lignées de Distributeurs, la disponibilité et le soutien doivent être constants avec le Suivi et la Formation. Notre métier, c'est globalement : 80% de Service et 20% de Technique. C'est dire que le « Service » devient un véritable défi quotidien qui s'illustre à travers toutes nos attitudes. Et comme la nature humaine est tellement complexe, dans certaines situations, généralement négatives, ce défi semble parfois insurmontable. Et c'est pourtant dans ces moments là que nous pouvons vraiment « grandir », en aiguisant une belle panoplie de vertus : l'écoute, l'ouverture d'esprit , l'empathie, la patience, la tolérance, l'humilité, bref, l'amour inconditionnel, détaché de nos intérêts personnels et immédiats, tout en gardant le sens du discernement et cette ligne de conduite: notre métier est de guider, accompagner, conseiller, mais dans la limite du respect et du libre-arbitre de chacun, en oubliant la prétention de vouloir aider les gens qui ne veulent pas s'aider eux-mêmes. Ceux-là font partie des 80% de gens qui ont besoin de nos Services, mais qui ne sont pas prêts à les recevoir. Nous devons les respecter (et personnellement j'ai parfois beaucoup de compassion pour eux), mais notre challenge, c'est « seulement » de trouver les 20% qui ont le désir sincère de changer leurs conditions de vie et qui s'en donne les moyens. Nous sommes dans un Business de Service, mais contrairement aux « Prestataires de Services », qui eux se font payer 1 fois et 1 seule pour chaque prestation, et sans évaluation de résultats, nous les Réseauteurs, nous sommes rémunérés selon les résultats que nous avons avec notre équipe ... mais chaque mois et pendant très longtemps! Nous n'avons donc ni les mêmes méthodes ni le même état d'esprit, ni le même coeur à l'ouvrage. Prospecter et proposer des produits et une opportunité d'Affaire, ce n'est pas toujours un « Service gagnant » en matière de résultats rémunérés, et c'est pourquoi, même si avec le temps les gains sont beaucoup plus importants et durables que dans toute autre affaire classique, notre Marketing de Réseau Forever ne sera jamais une bonne Affaire pour tous ceux qui sont trop pressés et cherchent des gains faciles sans s'impliquer personnellement, car la dimension humaine du Service rendu ne s'intègre pas à leurs « valeurs » et ne peut en aucun cas compenser ou justifier un effort non rémunéré. Le secret est dans le Coeur Nous sommes des chercheurs d'or, sans frontières et sans a priori, mais nos pépites se trouvent dans le coeur des gens, que l'on ne connaît jamais vraiment avant qu'il soit à l'épreuve. C'est pourquoi nous devons parler à tout le monde, sans exception, de notre Opportunité. Ensuite, c'est leur coeur qui choisit : l'envie de gagner ou la peur de perdre. C'est sans doute la première chose que tout candidat à ce métier doit comprendre pour réussir, il faut du Coeur ! C'est-à-dire le désir sincère et profond de voir ses clients plus épanouis physiquement, et ses Distributeurs plus heureux, selon leurs objectifs de vie. Forever, un accélérateur de notre évolution personnelle Grâce à Forever, nous avons multiplié nos relations, où se noue souvent quelque chose de bien plus fort que de simples intérêts financiers: des affinités et bien souvent des amitiés qui deviennent peu à peu une extension familiale. Et depuis 12 ans, je peux dire que des centaines de personnes merveilleuses sont entrés positivement dans notre vie. Grâce à Forever, nous avons dû développer des talents que nous ne soupçonnions mêmes pas. Pour ma part je ne pensais jamais être capable de parler en public, d'assurer des séances de Formations et de motivation durant des heures, de manager une équipe, d'aborder n'importe quelle personnalité de haut rang, ou même simplement de faire des démonstrations de soins esthétiques. Et par pudeur, je ne dirai pas tout ce qu'André n'osait pas faire il y a 12 ans ! Grâce à Forever, nous expérimentons cette liberté financière qui libère des contraintes, du stress et des inquiétudes sur l'avenir et la retraite. Nous avons le privilège rare d'avoir une activité qui nous passionne et nous permet un style de vie qui comble beaucoup de nos aspirations, que ce soit les voyages ou la maison de nos rêves qui est en construction à Barbizon, en lisière de la forêt de Fontainebleau. Construire ce grand Réseau nous a pris du temps et demandé bien des efforts, mais c'est un challenge exaltant qui a enrichi notre vie et, sans aucun doute, la vie de milliers d'autres personnes. Alors le voeu très sincère que nous formulons pour vous, en ce début d'année, est que vous preniez la ferme résolution de nous rejoindre très vite dans la galaxiedes saphirs et des diamants ! Car il y a beaucoup de place ici et nous nous sentons un peu seuls ! André et moi-même, adressons nos chaleureuses félicitations, d'encouragements et de remerciements à tous nos Distributeurs de métropole, des Antilles, de la Réunion, sans qui nous n'existerions pas, mais aussi des autres pays qui se battent pour leurs objectifs de vie, à tous nos Managers de France, d'Afrique et d'ailleurs, avec une reconnaissance particulière pour nos Managers directs : Partrick Girardi, Michel Bizot, Kokoe Kuevidjen, Wing et Héléna Ly, Samuel et Angèle Amissah , Elisabeth Descharles, Emile Fourdeux, Nicolas George, Julien Guillerm, Francisco de Meideros, Louise Gueye, Mame Dione MBayang, Fred Tokpa, Koffi Kouassi Pacôme, Ange Nzao, Aimé Tshimanga, Léonie Kiangou, Masongi Makambo, Emmanuel Adrupiako Tous nos remerciements les plus vifs à nos up-lines, Guy De La Poterie et Rex Maughan, ainsi qu'à toute l'équipe FLP France et son Directeur Philippe Decottignies. Le succès n'est pas une destination, c'est un voyage. Ce que vous obtenez en atteignant vos objectifs est beaucoup moins important que ce que vous devenez en surmontant vos obstacles.